Camp de Grande-Synthe : le gouvernement doit prendre ses responsabilités 12/04/17

COMMUNIQUE I En réaction à l'incendie qui a dévasté le camp pour migrants de Grande-Synthe dans la nuit du 10 au 11 avril 2017

Dans la nuit du lundi 10 avril au mardi 11 avril, le camp de Grande-Synthe a été dévasté par un incendie qui a détruit la quasi totalité des logements sur place.

Ce camp qui faisait figure de modèle en France et en Europe hébergeait 1400 migrants dans le respect des standards humanitaires et internationaux. Il avait été financé par les fonds propres de la mairie et de l’ONG Médecin sans frontière pour un montant de 3 millions d’euros, avant d’être finalement soutenu par l’Etat français. Hier, les ravages provoqués par l’incendie ont suscité une profonde tristesse chez beaucoup d’entre nous tant l’espoir qui était né avec ce camp était grand. Mais au delà de l’émotion, c’est aujourd’hui l’urgence humanitaire et la question du relogement des populations qui nous préoccupe. Sur place, la solidarité s’organise pour pallier à l’urgence : trouver des hébergements provisoires, dans des gymnases alentours, pour une partie d’entre elles. En clair, pour l’heure, aucune solution pérenne n’est prévue pour les prendre réellement en charge.

Pour certains, c’est déjà le retour au sans-abrisme, aux errances et aux dangers qui vont avec, notamment pour les mineurs isolés.

Cette situation est extrêmement préoccupante car on sait que les demandes d’asile relèvent de l’équation impossible et que le quotidien des exilés rime avec l’angoisse de se faire interpeller par la police.

Les associations mobilisées à Grande-Synthe réclament une aide de l’Etat, le gouvernement ne peut rester sourd à leur appel et se contenter de declarations vagues. Dès aujourd’hui, il doit tout mettre en oeuvre pour créer de nouveaux centres d’accueil dans la region et faire en sorte que la Grande Bretagne accueille les mineurs qui souhaitent rejoindre leur famille.

 

Twitter

Agenda

> Voir tout l'agenda

Newsletter



Recherche

Loading

Sites proches

 

 

 

© Karima Delli - www.karimadelli.eu
Réalisation: www.nizaruth.be - www.afd.be